Les 6 compétences à travailler pour être à l’aise en anglais

Les 6 compétences à travailler pour être à l’aise en anglais

travailler 6 compétences de l'anglais

Comme vous le savez déjà (et si vous ne le savez pas, je vous invite à prendre rendez-vous gratuitement avec un coach Ayni), nos coachs se dédient chaque semaine à réaliser le bilan d’anglais de nos élèves en Formation Découverte.

Pendant 30 minutes, nous en apprenons plus sur :

  • vos projets de vie (voyager, trouver des opportunités d’emploi, …),
  • les barrières qui vous bloquent (problème à l’oral, pas de progression, …),
  • vos expériences (bonnes comme mauvaises),
  • ce que vous avez mis en place pour apprendre l’anglais (applications, cours, …).

Ce bilan nous permet de vous conseiller, de vous indiquer le parcours à emprunter et les pratiques à mettre en place, pour apprendre l’anglais.

On a soulevé un problème récurrent chez la majorité de nos élèves : une progression lente ou quasi nulle. Une expérience qui se manifeste depuis l’époque du collège, lycée, université !

Que se passe-t-il exactement ?

Il faut travailler les 6 compétences de l’anglais pour progresser rapidement et efficacement :

  • la grammaire
  • le vocabulaire
  • l’expression écrite
  • l’expression orale
  • la compréhension écrite
  • la compréhension orale

Pourquoi travailler en harmonie ces 6 compétences au lieu de se concentrer sur l’expression orale en particulier (surtout si c’est son objectif final) ?

Ces 6 compétences sont interdépendantes

Comme le dit le sage “De la Compréhension naît l’Expression”.

Pour maîtriser la pratique orale (l’objectif suprême de l’apprentissage des langues), il est important de comprendre que chaque compétence est liée à la suivante pour former une chaîne interdépendante qui participe à la progression de l’élève.

Voici la chaîne :

  • Le vocabulaire permet de décrypter les mots d’une phrase
    → Que veulent dire ces mots ?
  • La grammaire permet de comprendre le sens de la phrase
    → Que veut dire cette phrase ?
  • La compréhension écrite permet de comprendre le sens complexe d’un texte
    → Que me dit cette personne ?
  • La compréhension orale permet de comprendre un message à l’oral
    → Comment lui répondre ?
  • L’expression écrite permet de construire une réponse
    → Comment lui dire ma réponse ?
  • L’expression orale permet d’exprimer une réponse à l’oral
    → Je sais maintenant m’exprimer et participer à un échange.

Attention ! Quelle est l’erreur à ne pas faire ?

Vous l’aurez peut-être deviné ? La majorité des élèves pensent qu’il faut maîtriser une compétence avant de passer à la suivante !! Par exemple : Ne plus faire aucune faute à l’écrit pour passer à l’oral !

C’EST FAUX !

La meilleure manière d’entraîner votre cerveau est d’activer ses connaissances par la parole. Ce processus permet de faire passer tout votre savoir dans la mémoire à long terme.

Travaillez ces 6 compétences en harmonie et vous serez rapidement récompensés par des résultats concrets !

De la mémoire à court terme à la mémoire à long terme

“Donnez le temps au temps”

Apprendre une langue est un cheminement chronologique complexe dans le cerveau. Les informations acquises passent de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme par la pratique.

Comment ça marche ?

La mémoire est une vraie carte de métro où chaque station correspond une information. 🏫

Les stations sont connectées par des rails qui permettent d’accéder aux informations et donner du sens à un message. 🛤

L’objectif de la mémoire à long terme est de créer un maximum de connexions entre les stations de métro.

Apprendre 7 mots de vocabulaire c’est créer 7 petites stations de métro.

Mettre en pratique à l’oral ces 4 nouvelles connaissances, c’est construire des rails entre les stations.

mémoire long terme

RÉ-utiliser 1 de ces connaissances dans une autre phrase, c’est connecter les stations au réseau préexistant. Plus on pratique, plus on est capable de complexifier son réseau de métro.

mémoire long terme

Et lorsqu’on lance notre petit wagon pour créer un message, son chemin est de plus en plus court pour arriver à destination. 🚃

Plus le chemin est court, plus on est à l’aise à l’oral.

C’est aussi simple que cela !

Prendre confiance en soi

En plus de suivre une évolution chronologique et interdépendante, chaque compétence joue un rôle important dans la prise de confiance en l’anglais.

Travailler les 6 compétences, c’est évoluer dans un environnement rassurant, c’est prendre confiance en ses capacités et son potentiel, c’est éviter de se mettre dans des situations stressantes, ...

Très rapidement, l’élève remarque des résultats concrets. Se voir progresser est la meilleure des récompenses. Ça donne du baume au coeur et vous encourage à continuer vos efforts.

En résumé, travailler 6 compétences est un cercle vertueux qui donne confiance, donne des résultats, donne de la motivation à continuer à travailler les 6 compétences, … Et ainsi de suite !

Que se passe-t-il si vous ne travaillez pas les 6 compétences ?

On perçoit rapidement un décalage chez les élèves qui ne travaillent pas les 6 compétences de l’anglais :

  • Lente progression (ou quasi-nulle) : “J’ai beau faire des exercices, je suis toujours incapable de parler en anglais”
  • Perte de confiance en soi : “L’anglais, c’est pas fait pour moi”
  • Mauvaise expérience : “C’est comme au collège... Je ne recommencerai pas”
  • Démotivation : “J’ai pas le temps, je suis passé à autre chose, je m’y remettrai plus tard”
  • Mauvaise décision : “Mon application est nulle, je vais en acheter une autre”

Si vous vous retrouvez dans ces phrases, pas de panique ! Ce n’est pas vous le problème. Vous avez simplement suivi un parcours d’apprentissage inadapté.

Prenez rendez-vous avec un coach Ayni pour recevoir des conseils adaptés sur les parcours à emprunter pour progresser rapidement et efficacement en anglais.