Optimiser son temps :
La loi de Pareto

Optimiser son temps :
La loi de Pareto

Loi de Pareto

Je me suis rendu compte cette semaine en déménageant les affaires d’Ayni (et oui il y a du mouvement dans l’air 🤗) qu’en moins d’une demi-journée, j’avais réussi à regrouper presque la totalité de notre matériel de bureau : ordinateurs, écrans, livres, sièges etc..

On peut dire que j’ai été très productif !

Et puis tout à basculé au moment où j’ai commencé à mettre dans les cartons nos bricoles : clefs USB, mugs, déco, … Tout ce qui s’était éparpillé et caché dans les moindre recoins de nos bureaux.

Pour remplir seulement 1 carton et demi, ça m’a pris une journée complète !

Vous l’avez peut-être déjà réalisé comme moi, 20% de nos efforts apportent souvent 80% des résultats (j’avais presque terminé le déménagement) alors que le 80% des efforts comblent les 20% restants...

Ça ne vous évoque rien ? Allez, je vous donne des exemples :

  • 20% des habits de votre armoire sont utilisés 80% du temps (perte d’espace et d’argent),
  • 20% de vos efforts vous rapportent 80% de votre revenu (perte de temps),
  • 20% des routes sont empruntées par 80% du trafic routier.

Vous savez quoi ? Ce principe des 80%-20% porte un nom : la loi de Pareto !

Loi de Pareto

La loi de Pareto

On la doit à Vilfredo Pareto, un économiste italien de la fin du 19ème siècle.

Naturellement j’ai commencé à réfléchir à l’application de cette loi de pareto sur l’apprentissage des langues :

  • Quels sont les 20% fondamentaux pour apprendre vite et efficacement ?
  • Et quels sont les 80% secondaires à éviter absolument pour ne pas perdre son temps et se démoraliser/démotiver (ce qui entraine bien sur l’abandon).

Oh j’y pense ! Vous voulez un autre exemple ?

Seulement 20% des apprenants de langues dépassent le niveau C1
Quand 80% des élèves restent bloqués au niveau A2-B1

Faites parti des 20% efficaces ! On vous explique comment.

Comment l’élève A n’a pu gagner qu’un niveau d’anglais en 1 an alors que l’élève B a été capable de gagner 2 niveaux en 3 mois ?

Des cerveaux différents ? Sachez que l’apprentissage des langues est inné chez tous les êtres humains (ce sera surement le sujet d’une prochaine newsletter).

L’élève B a naturellement su concentrer ses efforts sur des exercices qui donnent un maximum de résultat : pratique orale, expériences à l’étranger, activités de répétition, écoute active, …

Pas de panique !

Vous avez l’impression de ne pas progresser comme vous le souhaitez malgré les heures passées sur votre app, sur vos fiches de révisions, à regarder des films en VO …

Décrivez moi votre expérience de la loi de Pareto : Comment organisez-vous votre apprentissage de l’anglais ?

Voici quelques questions clés :

  • Combien de temps passez-vous chaque semaine sur chacune des 6 compétences clés de l’anglais ?
  • Apprenez-vous seul en autonomie ou avec un enseignant ?
  • Depuis combien de temps apprenez-vous ? Quels sont les résultats ?
  • Comment est rythmée votre semaine ? exercices, échanges de langues, écoutes actives de podcasts, etc.
  • Combien de niveau avez-vous réussi à dépasser ? Avez-vous le sentiment d’avoir progressé (à l’oral, à l’écrit, …) ?
  • Quel est votre état d’esprit actuellement ?

→ Dites-nous en répondant à cet email comment vous vous y prenez. On vous aidera à faire du tri dans votre programme pour être le plus efficace, ou à vous lancer si vous êtes toujours au point mort !

Exemple d’une de nos élèves :

“J’apprends seule depuis près d’un an avec l’application Babbel. Je faisais 2 à 3 heures d’exercices par semaine (surtout des QCM). Je n’ai pas vraiment progressé (seulement ma lecture et ma grammaire). Je suis un peu déçue car je me suis beaucoup concentrée pour rester régulière.”

PS : Pour les plus motivés, on peut en parler de vive-voix par téléphone. Il suffit de réserver un créneau dans notre agenda : https://formation-ayni.youcanbook.me/